10 conseils spirituels pour faire de vous une personne plus forte – nina and the universe

10 conseils spirituels pour faire de vous une personne plus forte

Je ne pense pas que la vérité séculière ou la sagesse de l'homme puisse être contenue dans quelques règles, mais je trouve qu'essayer de s'améliorer avec l'aide de conseils spirituels, est le début d'un long et profond voyage dans le désert de notre vie , un rayon de lumière dans l'obscurité de la monotonie et de la mécanicité.

Peurs, angoisses quotidiennes, poids des souvenirs désagréables, sentiments de culpabilité: tout cela fait de nous des «esclaves» de nous-mêmes. Donc, si nous essayons de trouver un équilibre, si nous cherchons un moyen de mettre fin à notre guerre intérieure et d'être libre, il peut être utile de suivre une piste…

Voyons ensuite en détail certaines de ces règles:

 

N'adorez pas aveuglément et ne vous liez à aucune doctrine ou idéologie ou une relation affective de dépendance.

Les systèmes de pensée ne sont que des moyens, un guide, ils ne sont pas la vérité absolue. Un dicton populaire au Vietnam dit: «La vérité dans le dogme et la forme meurt, mais dans la robe de l'art et de la poésie, elle vit!».

Cette première règle établit la liberté absolue de l'homme et concrétise l'idée de la recherche de la sagesse. La vérité ne se trouve pas dans les livres ou les religions, ou au travers de votre partenaire de vie, elle se trouve dans la vie, dans l'expérience quotidienne; c'est à la lumière de la réalité, dans la pratique de la patience, de l'amour de soi et des autres. La religion, la philosophie, la politique, la vie amoureuse ne sont que la procédure, les moyens, le radeau qui nous mènera au sens le plus profond des lois universelles.

Les notions, l'intellectualisme peuvent être un obstacle à notre évolution: le cœur et l'esprit ne peuvent s'exprimer dans le vide et dans le froid d'une forme intellectuelle. Seul ce que vous ressentez est vrai, seul ce qui vous rend libre et heureux d'être vous-même est vrai.

 
 
Soyez prêt à apprendre tout au long de votre vie et à observer la réalité en vous-même et dans le monde à chaque fois.

Nous parlons ici de l'intelligence et de la pleine conscience de l'homme, qui s'exprime dans l'humilité, dans le manque d'arrogance envers la vie et ses magnifiques enseignements. Le sage se garde toujours «libre» mentalement, cultive l'ouverture à tout: il est comme un enfant, il veut apprendre, il veut découvrir le secret de tout.

De plus, nous trouvons le concept d '«acceptation», c'est-à-dire de reconnaître la réalité pour ce qu'elle est vraiment, libre du filtre de nos peurs, libre d'être notre mère. L'acceptation de la vie telle qu'elle est ne constitue pas une limite pour l'homme qui veut grandir: en effet, chaque fois que nous sommes capables d'accepter avec amour l'aspect le plus désagréable, le plus douloureux, le plus terrifiant de notre réalité individuelle, comme celle du collectif, nous profitera de l'occasion pour devenir patient, gentil et sage.

 

 
Cultivez la «pleine conscience» à tout moment. La pleine conscience est le fruit le plus mûr du véritable amour.

Ce fait est basé sur la compréhension et la vision profonde de tous les phénomènes. Pour la nourrir, il faut être conscient de sa vie, il faut vivre au contact des couleurs de la réalité, il faut toujours être présent dans le miracle de la vie; l'astuce réside dans la prise de conscience qui permet de vivre de tout son cœur l'instant présent.

La vie, le ciel bleu, la main tendue d’un enfant, le sourire du soleil, la voix du vent sont ici et maintenant! Pas demain… pas dans le passé. Ce n'est qu'ainsi, dans le moment présent, que nous pourrons vraiment être vivants, dignes et heureux, ce n'est qu'en touchant et en vivant chaque instant que nous pouvons dire: «Me voici, je suis ici! Je suis vivant! C'est moi!"

 

 
Donnez toujours le meilleur de vous-même.

La vie est une aventure, elle doit donc être vécue comme telle: nous apprenons à être libres et heureux, à dominer nos tensions par la compréhension et la gentillesse envers nous-mêmes; nous apprenons à voir en tout des informations pour notre évolution.

Lorsque nous commençons un nouvel emploi, ou lorsque nous rencontrons une personne difficile, ou lorsque la main du destin nous secoue le cœur, nous nous sentons incapables d'agir, impuissants, et ainsi le film de nos peurs habituelles coule à l'écran de notre esprit: peur de ne pas y arriver, la peur de succomber, écrasée par une montagne d'échecs, fait de nous des esclaves de nous-mêmes et nous laisse seuls dans ce monde de souvenirs désagréables.

Mais la vie est un défi, donnez toujours le meilleur de vous-même, vous n’êtes pas là pour gagner, mais pour donner tout ce que vous avez! Vous ne pouvez pas perdre si vous croyez et combattez de tout votre cœur! La tension sous-jacente qui crée notre peur nous désarme et détruit les quelques possibilités dont nous disposions pour y parvenir. Donc, quand nous avons un problème, ne fixons pas la solution comme seul objectif, mais rappelons-nous que nous ne sommes là que pour donner le meilleur de nous-mêmes.

 
 
Ne vous habituez pas à la vie.

La vie est un cadeau précieux, elle est pleine de merveilles, c'est comme un enfant jouant sur une pelouse, elle ne se lasse pas d'être émerveillée. Alain a dit: «L'habitude cache la réalité». Je trouve que c'est vrai. Alors nous essayons de ne pas rendre nos vies automatiques, nous essayons de ne pas perdre notre spontanéité, de toujours voir les «yeux de la lune» et le «sourire sous le soleil». Nous cherchons le chant du vent dans le silence de nos moments les plus intimes.

Les enfants nous apprennent que la source du bonheur réside dans l'émerveillement face à la réalité et à la beauté en toutes choses et en tout temps. Les sages nous rappellent que c'est seulement dans la magie et de l'espièglerie de la vie que se trouve le chemin de l'infini, ne l'oublions pas.

 

 
Ne réprimez pas votre vraie personnalité.

Une personne ne peut être heureuse qu'en étant elle-même et non pas de ce que les autres veulent qu'elle soit. Sur cette terre, nous avons tous une tâche à accomplir, donc pour mieux comprendre notre objectif, il est important de suivre les préceptes de notre âme. Tel que? Suivre nos aspirations les plus profondes, réaliser complètement notre personnalité dans le social.

Il est essentiel de ne pas jouer de rôle pour être accepté par les autres. Il est très important que chacun exprime sa nature de manière spontanée et sincère, seulement de cette façon nous trouvons notre vraie dimension de l'être humain.

 

 
La seule sécurité dont vous disposez est la référence à l'univers qui est en vous et la possibilité que vous avez à chaque instant de créer.

Ce n'est qu'avec la conscience que tout est interdépendant, que nous réalisons que «tout est en nous, comme nous sommes en tout».

Une feuille de papier est faite de l'arbre qui a été coupé, du nuage qui avec sa pluie a nourri cet arbre, du bûcheron qui a travaillé pour nous, de la terre, du vent, des étoiles… Tout l'univers est présent dans une simple feuille de papier, et nous aussi, parce que tout coexiste… et si nous comprenons ce concept nous arrivons à comprendre que ce n'est qu'en se référant à notre universel, qui s'exprime à travers l'ouverture à de nouvelles perspectives, que  nous pouvons vraiment évoluer.

Cette porte ouverte sur tout ce qui nous entoure nous donne l'opportunité de créer, développer, inventer, construire des projets de bonheur pour nous et pour ceux qui nous entourent. Par conséquent, jetons-nous dans la mer de la vie pour créer ce que nous ressentons le plus vrai.

 

 
N'oubliez pas qu'aujourd'hui est la fête d'aujourd'hui.

Chaque jour est unique et irremplaçable: nous donnons de la force à nos journées, remplies de joie et d'harmonie. Nous faisons tout comme si c'était le plus important, nous rendons tout sacré. Nous célébrons la vie pour ce qu'elle est: belle ou moche, elle est toujours parfaite car c'est notre vie, notre histoire.

 

 
Apprenez à toucher la douleur et transformez la souffrance en joie.

Tout exercice spirituel est toujours basé sur deux principes fondamentaux: s'arrêter et regarder, c'est-à-dire la concentration et la sagesse naturelle. Je trouve que pratiquer ces deux éléments de manière cohérente est essentiel pour parvenir à une bonne compréhension de nous-mêmes.

Tel que? Nous pouvons prier, méditer, jeûner, pratiquer des exercices physiques, mais avec l'attention et le cœur d'un artiste. Chacun peut trouver le bon chemin pour lui-même. La concentration et la sagesse nous permettent de vraiment toucher la vie, d'entrer en contact avec tous les éléments naturels qui sont déjà en nous, comme la mer, le soleil, la montagne. Ce n'est pas du fantasme, c'est la réalité. En fait, nous sommes tout cela aussi. Au plus profond de notre cœur, nous avons la force et la dignité d'une montagne.

Ainsi, face à la souffrance, nous ne serons pas pris au dépourvu, car nous aurons trouvé un moyen de nous ressourcer de joie et de positivité, à travers les forces naturelles qui nous entourent. Chaque jour nous travaillerons pour notre paix intérieure en touchant et en goûtant le goût de la vie, chaque jour nous entrerons en contact avec les fleurs de notre jardin, avec le ciel bleu. Ainsi, lorsque les temps difficiles viendront, nous nous souviendrons que tout n'est pas perdu, que tout n'est pas fini, nous nous souviendrons du parfum des fleurs et de la force de la montagne qui est en nous.

 

 
N'allez jamais à l'encontre de l'unité de la création.

Pour éviter une maladie spirituelle, il est important de comprendre que chaque geste, chaque mot, chaque action contre les autres est également contre nous-mêmes. L'univers est comme un grand arbre, et nous sommes ses petites feuilles. Nous tirons tous notre énergie de la même source, endommageant ainsi l'un de nos partenaires, nous nous endommageons également.

En conclusion, je pense que tout le monde devrait trouver par lui-même le moyen de mettre ces enseignements en pratique, en se rappelant que ce ne sont que des moyens d'atteindre le bonheur. Bon courage pour votre fabuleux travail et voyage!

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés